Interventions officielles Mes tribunes

Vœu condamnant la campagne d’insultes personnelles proférées par le secrétaire général du secours populaire de Chevilly-Larue à l’encontre d’autres responsables associatifs

Nous avions pris l’engagement il y a quelques semaines dans la presse de proposer un vœu lors du prochain conseil municipal ( 27 Septembre 2018) pour condamner la campagne d’insultes misogynes proférées par le secrétaire général du secours populaire de Chevilly-Larue à l’encontre de responsables associatifs de notre ville.
Nous donnons l’occasion à La Maire et à son équipe de sortir de l’ambiguïté pour condamner réellement les graves agissements de celui qui est suspecté d’être un proche de la majorité communiste.
Tout rejet ou amendement sauvage de ce vœu équilibré et respectueux des statuts du secours populaire français, reviendrait à confirmer la volonté de La Maire de maintenir une situation d’impunité et de protéger un responsable qui déshonore les valeurs humanistes du secours populaire français.

Texte complet du vœu qui sera proposé lors du conseil municipal du Jeudi 27 Septembre 2018 

Considérant la polémique ayant mis en cause le secrétaire général du secours populaire français de Chevilly-Larue durant l’été 2018 et les nombreux articles ayant relayé ces informations dans la presse locale.

Considérant les insultes misogynes et politiquement orientées proférées par le secrétaire général du secours populaire français de Chevilly-Larue à l’encontre d’une présidente d’association de notre municipalité.

Considérant le refus du secrétaire général du secours populaire français de Chevilly-Larue de présenter des excuses officielles à la présidente de l’association visée par ces attaques personnelles.

Considérant la prise de position de Madame La Maire en date du 29 Aout 2018 pour « condamner toute vulgarité ou dérapage qui conduirait à mettre en cause dans le débat public la dignité des personnes ».

Considérant le risque réel de voir le secrétaire général du secours populaire français de Chevilly-Larue proférer de nouvelles attaques contre des responsables associatifs qui seraient en désaccord avec ses opinions politiques personnelles.

Considérant la nécessité de protéger les bénévoles Chevillais du secours populaire français contre toute forme de violence.

Considérant le rôle fondamental de la ville de Chevilly-Larue dans l’installation d’un climat apaisé permettant l’expression libre de toutes les opinions.

 Ayant entendu son rapporteur, M. Yacine Ladjici,

Article 1er : Condamne les insultes proférées contre Madame Geneviève Gliozzo, présidente d’une association de la ville de Chevilly-Larue.

Article 2 : Condamne toute violence verbale ou écrite contre les responsables associatifs de la ville de Chevilly-Larue.

Article 3 : Rappelle la nécessité de respecter la diversité des opinions qui existent dans la ville de Chevilly-Larue.

Article 4 : Demande aux instances nationales du secours populaire français de prendre des dispositions urgentes pour faire cesser les comportements indignes du secrétaire général du secours populaire français de Chevilly-Larue.

Article 5 : Demande aux instances nationales du secours populaire français d’engager les démarches disciplinaires prévues dans ses statuts et règlement intérieur pour éviter de nouvelles dérives dans sa section locale de Chevilly-Larue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :