Interventions officielles Mes tribunes

[Synthèse budget 2019] : Nos analyses et nos propositions

Avant toute chose, nous avons rappelé que la ville de Chevilly-Larue demeure l’une des villes les plus riches du Val-De-Marne et de France.

Avec plus de 2279 € de recettes de fonctionnement par habitant, notre ville dispose de ressources 64% plus élevées que celles de la moyenne des villes de notre catégorie, le chiffre vient du compte administratif diffusé aux élus.

En 2018, notre budget total, fonctionnement et investissement est de 60,3 millions d’euros, reports inclus. Chiffre officiel diffusé par la direction des finances.

La partie liée au fonctionnement, paiement des salaires du personnel, charges de gestion courante, subvention aux associations ressort à 43,273 millions d’euro en 2018.

Un montant stable depuis le début de la mandature. Ce qui signifie que la ville de Chevilly-Larue dispose des mêmes moyens tous les ans.

Contrairement à ce qui est régulièrement annoncé par La Maire, nous n’avons pas de problèmes pour boucler notre budget. La preuve est que nous avons tous les ans entre 2 et 4 millions d’euros d’excédents budgétaires non utilisés.

Dans le domaine de la sécurité publique, nous avons eu l’annonce officielle par La Maire de la création d’une police municipale à Chevilly-Larue. Curieux revirement lorsque l’on sait comment nous étions attaqués ces dernières années par la majorité municipale dès que nous proposions cette mesure. Nous sommes évidemment favorables à cette création.

Il aura donc fallu attendre près de 5 ans et voir notre ville se dégrader de façon considérable pour comprendre que nous avons besoin d’une police municipale. Quelle perte de temps et de moyens.

Nos propositions pour le budget 2019

  • Marché de Noel et moments festifs dans la ville

Comme une majorité de Chevillais, Nous avons été désagréablement surpris par le choix de Madame La Maire de réduire le format et l’offre du marché de Noel 2018.

Une offre quasi vide. Un village de Noel inauguré le Samedi 14 Décembre et à 11h30 pour une demie journée alors qu’il s’étalait habituellement sur trois jours.

Nous proposons de lancer dès le mois de Février 2019 un concours public ouvert à toute la population pour qu’un concept de marché de Noel innovant soit étudié et proposé à un jury composé de citoyens, d’élus et de personnalités externes à la ville.

Madame La Maire a décidé d’annuler plusieurs événements festifs qui permettaient aux Chevillais de se retrouver, le bal de la libération, le noël solidaire, la fête des sportifs ou le casse-croûte gastronomique. Ces événements mis en place par les prédécesseurs de La maire remportaient l’adhésion d’une grande majorité de Chevillais.

Nous proposons de rétablir ces moments de convivialité pour permettre aux citoyens de se retrouver, de se connaitre et d’imaginer des projets ensemble.

  • Gestion des associations de Chevilly-Larue

Nos associations jouent un rôle fondamental dans la création de liens sociaux. Nous soutenons les associations de la ville de Chevilly-Larue. Nous avons confiance dans les responsables associatifs et dans les nombreux bénévoles qui font un travail remarquable.

Deux associations posent Aujourd’hui un problème, la section locale du secours populaire qui a été décriée dans la presse pour les comportements douteux de son responsable ainsi que l’ACSF, association culturelle sociale et familiale, présidée par notre collègue Patrick Blas.

Nous demandons une nouvelle fois que ces deux associations soient auditées par un organisme indépendant externe à la ville car nous n’avons pas confiance dans leur gestion actuelle. Il y a trop d’irrégularités ou de risques de conflits d’intérêt.

  • Densification urbaine de la ville de Chevilly-Larue

Chacun le sait désormais, les programmes de construction lancés ces dernières années ont beaucoup densifié nos quartiers. De nombreux problèmes de vivre ensemble se posent désormais partout à Chevilly-Larue.

Le nombre de logements sociaux a dépassé les 43% et selon certaines prévisions nous nous acheminons vers le dépassement des 50% dans 5 ans.

Dans le quartier Larue, la zone du parvis du cimetière intercommunal a mobilisé de nombreux citoyens et associations qui veulent bloquer toute velléité de nouvelles constructions de logements à deux pas d’une zone de recueillement et de solennité.

Les cafouillages dans l’organisation des ateliers de concertation et les décalages successifs des rendez-vous avec la population ont fini de nous convaincre que les choses semblent échapper à tout contrôle de la municipalité.

Nous proposons de mettre un terme à tout projet de constructions sur le parvis du cimetière intercommunal et de résumer l’opération à un simple ravalement de l’existant. Le quartier a besoin de calme et d’apaisement.

Nous proposons un moratoire sur les nouvelles constructions et de conditionner tout nouveau projet à un vote citoyen.

  • Nos finances locales

Notre ville est beaucoup plus endettée que les autres villes de même catégorie.

Avec plus de 27 millions d’euros de dette, nous avons atteint un niveau d’alerte qu’il ne faut pas dépasser.

Ramenée à chaque habitant, notre dette représente 1475 € et 5800 € pour un foyer de 4 personnes la ou les autres communes de notre strate sont à 900 € par habitant.

Nous proposons de mettre un terme à l’endettement de la ville et la renégociation de tous les emprunts toxiques détenus par la ville de Chevilly-Larue.

Après plusieurs augmentations de nos impôts locaux en 2017 et avant, nous proposons de ne pas les augmenter en 2019.

  • Ecologie et développement durable 

Une information qui a beaucoup interrogé. C’est à Chevilly-Larue qu’il y a le plus de voitures polluantes sur les 24 villes qui feront l’objet de restrictions de circulation l’été prochain (2019).

12% de véhicules polluants à Chevilly-Larue. La ville de Thiais est à 7%, 7 % également pour Rungis, 5% pour Fresnes et l’Hay-Les-Roses.

Nous devons penser à tous les Chevillais qui vont être touchés par cette mesure pour aller travailler dès l’été 2019. Tous n’ont pas les moyens d’acheter un nouveau véhicule plus propre dans les mois qui viennent.

Madame La Maire refuse pour l’instant la mise en place d’une aide à destination des Chevillais les plus modestes pour leur permettre d’acquérir un autre véhicule tant que la métropole n’a pas décidé d’un accompagnement financier des municipalités.

Nous proposons la création d’un fonds de secours municipal de 1,5 millions d’euros pour répondre aux situations les plus urgentes. Ce fonds permettrait d’aider les citoyens à acquérir un véhicule moins polluant sous conditions.

 Sports

 Nous avons la chance d’habiter dans une ville qui regorge de talents dans les domaines sportif, culturel et artistique.

Nous proposons la création d’un deuxième terrain synthétique dans le parc municipal des sports pour offrir plus de possibilités et viser l’excellence sportive. Nous souhaitons que cet équipement soit réalisé et livré le plus rapidement possible pour que nos jeunes puissent s’y entraîner dès l’année 2019.

  • Culture

Nous avons proposé il y a 3 ans l’organisation d’un salon du livre à Chevilly-Larue pour créer des passerelles entre les citoyens et développer l’amour de la lecture. La Maire n’a pas retenu cette proposition et a promis de faire une contre proposition plus innovante. Nous attendons toujours…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s