Archives mensuelles : juin 2019

Une violence inqualifiable…

Dans sa tribune du journal municipal du mois de Mai, l’élue en charge du commerce, Madame Régine Boivin s’est livrée à des attaques personnelles d’une rare violence contre ma personne.

Les différences politiques ne doivent jamais mener à porter atteinte à une personne ou à sa famille. Ces procédés abaissent le niveau du débat politique dans notre commune et amènent nos concitoyens à se détourner de leurs élus.

En tant que directrice de la publication du journal municipal, La Maire de Chevilly-Larue s’est toujours empressée de répondre à nos tribunes avant même leur parution et censure nos droits de réponse au mépris de toute équité démocratique. Elle laisse en revanche faire un membre de sa majorité qui dépasse ouvertement les limites contre l’opposition. Quel esprit de clan !

L’échec de la politique menée pour redynamiser le commerce de proximité et la transformation progressive de notre commune en désert commercial semblent provoquer de la nervosité au sein de la majorité municipale.

Nous avons toujours été constructifs au sein du conseil municipal et avons voté certaines délibérations présentées par la majorité municipale sans esprit partisan, c’était le cas pour l’installation du Bistrot d’Oliv dans le centre-ville.

Vouloir transformer notre conseil municipal en annexe locale des combats politiques nationaux ou en système de violence contre l’opposition ne sert qu’à faire oublier les échecs de La Maire et de sa majorité, nous refusons de jouer à ce jeu !

Exprimons nos désaccords sur les projets et non sur les personnes, les Chevillais le réclament !